Aperçu historique de la ville d’Aigues-Mortes

histoire-aigues-mortes

L’établissement de la ville d’Aigues-Mortes remonte très loin dans l’histoire. Elle a en effet été construite par Marius Caius en 102 avant JC. La toute première tour d’Aigues-Mortes fut construite sous l’ère de Charlemagne vers l’an 791.  Il s’agit de la Tour Matafére, dont l’importance sur le plan militaire était grande : elle garantissait une ouverture sur la mer méditerranée, cette tour fut quelques années plus tard offerte à l’Abbaye des Bénédictins.

La construction du port d’Aigues-Mortes

Le projet qui est à la base de la construction de la ville d’Aigues-Mortes est le port qui doit servir comme point de départ de la septième croisade que le roi Saint Louis avait l’intention de mener. Le port est donc considéré comme le noyau autour duquel la ville a été construite. Le roi ordonne également la construction d’une route endiguée qui traverse les marrais entourant la ville. Pour mieux protéger la cité, des tours ont été également construites. Tous ces chantiers entrainent une augmentation rapide de la population.

La construction des remparts d’Aigues-Mortes

Un autre projet colossal est entrepris par le roi louis IX : quelques 1640 mètres de remparts qui devaient encercler la ville pour mieux la protéger. Les constructions commencent en 1272 mais Louis IX meurt bien avant la finalisation du projet. C’est donc le roi Philippe le Hardi, son fils, qui se charge de terminer l’œuvre commencée par son père : la construction des remparts est achevée sous son règne. Il fait également construire l’immense digue de la Peyrade qui permet de rapprocher le port de la mer et de protéger les navires. La navigation s’améliore considérablement grâce à ses œuvres.

Les guerres de religion à Aigues-Mortes

Aigues-Mortes ne sera pas épargnée par la guerre des religions qui a ravagé la France pendant cette époque, suite à l’apparition du Calvinisme. La ville fut donc victime d’affrontements sanglants qui durent plus de deux siècles.

 L’anecdote de Location Aigues Mortes : la plus importante tour d’Aigues-Mortes, « la Tour de Constance », devient suite à l’abolition de l’édit de Nantes en 1685 l’une des prisons les plus redoutées par les protestants.

Aigues-Mortes et la Révolution Française

Comme la plupart des régions, Aigues-Mortes adhère à la révolution française et l’accueille les bras ouverts. Cependant, la ville ne tardera pas à plonger dans des conflits politiques violents et interminables qui généreront plus tard un gouvernement totalitaire dont la première décision a été de réfuter la liberté de culte. La population d’Aigues-Mortes a également été victime  de très graves épidémies survenues en raison des exhalaisons des marais.

Les moments importants de la ville

Aigues-Mortes a passé par des périodes glorieuses et des périodes sombres qui alimentent encore sa légende. Elle connait enfin la paix pendant le 19ème siècle. Les français la redécouvrent lorsque son patrimoine est classé monument historique au 20éme siècle.

Elle est actuellement considérée comme l’une des destinations touristiques les plus appréciées en France, et de plus en plus de touristes la visitent chaque année, attirés par la magie de l’histoire et le charme de la Méditerranée.